ViaRhôna – automne 2014

Samedi 18 et dimanche 19 octobre :

Avec le beau temps, nous avons décidé pour ces vacances de Toussaint d’aller prendre un petit bain dans la mer… et hop sur la selle ! Ce coup-ci, direction le sud: la Méditerranée (c’est moins loin que la mer Noire !).

Nous partons un peu tard de la maison, après 10h30.

SAM_4401

C’est le premier vrai grand voyage pour Sylvian sur sa remorque à pédales, mais il faudra qu’il apprenne à appuyer un peu dessus.

Nous rejoignons la piste cyclable ViaRhôna bien agréable en bord du Rhône à Vienne/ St Romain en Gal après avoir « coupé » par l’Isère, avec pas mal de vallonnements. Car à priori il n’est pas possible de quitter Lyon au sud par la ViaRhôna.

SAM_4416

Première crevaison à 37km (alors que l’on n’avait eu aucun problème en 1580km lors de notre expédition du printemps)… et le vélo de Vincent qui fait des claquements bizarres, signes d’usure… on espère ne pas avoir trop de problème technique par la suite !

Plusieurs barrières un peu difficiles à passer avec la remorque à proximité de l’île du Beurre (réserve naturelle)… espérons qu’il n’y en ait pas trop par la suite.

On ramasse et on mange des pommes rouges en traversant un verger, ça rafraîchit bien.

Premier soir, hôtel 3* à Serrières ; au début on n’osait pas y aller, il avait l’air trop sélect, mais il est moins cher et nous recevons un meilleur accueil qu’au 2* !

Pause à un vide grenier : on trouve une petite voiture pour Sylvian (une de plus à transporter !).

SAM_4430

Passage à Valrhona (cité du chocolat) où nous pensions prendre de l’eau. Mais il n’y en a pas (c’est ce que l’on nous dit !)… tant pis, on mange qq chocolats de dégustation et on n’achète rien, voilà (de toute façon il fait trop chaud pour conserver le chocolat sur le vélo) ! Et on prend de l’eau en face chez un petit commerçant sympa.

Sylvian retrouve un regain d’énergie grâce aux « muscles chocolats ».

Second soir : Valence. Après une bonne pause dans le parc au centre de la ville avec plein de jeux pour Sylvian, hôtel près de la gare et repas en terrasse (il fait plus chaud que cet été !).

Notre kilométrage quotidien n’a pas dépassé les 65km les 2 premiers jours, avec le vent du sud (donc de face) qui ne nous aide pas… mais ne nous plaignons pas, il fait bien chaud (on recherche même l’ombre)… et les journées se terminant tôt, on préfère assurer pour le logement.

SAM_4448

Lundi 20 octobre

On croise un gars avec un lama qui se promène sur la piste, c’est l’occasion de faire quelques photos. Le temps est brumeux et le vent se calme.

SAM_4459

Piste assez variée, parfois quelques passages de route assez fréquentée. Après quelques courses, picnic dans un parc de jeux pour Sylvian qui oublie un peu de manger. On repart, en se perdant car la piste n’est plus indiquée. On la retrouvera 10km plus loin. On contourne ensuite la centrale nucléaire de Cruas. Puis passerelle  « himalayenne » de Rochemaure sur le Rhône construite sur les piles du vieux pont suspendu.

SAM_4482

Le soir nous arrivons à proximité de Montélimar que nous évitons car il faut prendre la RN7 sur 5 km pour y aller.

Beaucoup de difficultés pour trouver un logement le soir ; presque tout étant fermé en cette saison, notamment les chambres d’hôtes, même si on nous ouvre quand on sonne : c’est fermé ! (l’accueil était meilleur en Roumanie). Finalement après passage en mairie (Chateauneuf du Rhône) pour avoir la liste des hébergements, de chambres d’hôtes fermées, en hôtel complet (Viviers)… et après plusieurs appels téléphoniques… quelques heures plus tard nous arrivons enfin à 19h à un hôtel en bord de la RN7 au sud de Donzère. La fin étant assez stressante, à la nuit tombante sur la RN7 à 2×2 voies (que l’on voulait pourtant absolument éviter).

Et aussi un peu avant « boum dans la portière d’un modus rouge » dans Donzère. Vincent avait pourtant utilisé son pouêt-pouêt bien sonore pour prévenir la conductrice de la voiture qui sortait de sa place de parking à reculons (sans regarder !)… mais rien n’y a fait, la mamie (« aveugle, et sourde aussi » ?!) a continué de reculer. Donc freinage obligatoire avec arrêt finalement dans la portière arrière (le pneu du vélo a amorti) et nous ne sommes pas tombés, ouf. Mais la mamie est partie en faisant comme si elle n’avait rien vu malgré le choc et les cris… incroyable les vieux au volant (remarque, il n’y a pas que les vieux qui se comportent in-civilement au volant… on a eu d’autres cas…) !

Notre moyenne est redevenue un peu plus normale: 98km (nos jambes ont retrouvé la forme !) et 6h sur le vélo.

SAM_4464

Mardi 21 :

On quitte la RN7 assez rapidement, et on rejoint la ViaRhôna: petites routes tranquilles dans l’arrière pays. On avance bien le matin : >50km avant le picnic. Mais le supermarché et commerces sont fermés au village où l’on arrive (à 12h30, un peu tard), heureusement on a des restes que l’on termine (de toute façon on a toujours 1 repas en prévision dans les sacoches, ainsi que des pommes).

15h30, pause sous le pont d’Avignon, l’on y danse, l’on y danse…

SAM_4510

puis on continue jusqu’à Tarascon où l’on avait réservé un hôtel avant. Route bien passante au début après Avignon… mais plus calme ensuite. Visite rapide de la ville et repas face au château du roi René éclairé.

SAM_4475

Mercredi 22 :

Visite du château de Tarascon avant de partir : forteresse médiévale (du même type que la Bastille) impressionnante par sa taille et son état de conservation, nombreuses salles à visiter.

SAM_4527

Puis on remonte sur nos selles. Journée très différente aujourd’hui avec le violent mistral (rafales à 100km/h) qui s’est levé: nous roulons à 25km/h sans pédaler quand on a la chance de l’avoir dans le dos… mais bien galère de travers… on a même dû descendre du vélo et pousser pour ne pas tomber dans le canal près du chemin…

SAM_4548

Picnic contre un mur à l’abri du mistral. Nous avons évité au maximum toutes les routes à forte circulation quand on avait le vent de travers, étant donnée la difficulté de garder une trajectoire précise (à + ou – 1,5m !). Passage à Aigues-Mortes, pause melon que l’on avait acheté avant : délicieux. Et on termine les derniers kilomètres en longeant les Salins avant le Grau du roi, terminus sur la plage et premier château de sable pour Sylvian. Mais le mistral a bien rafraîchi l’air: finis les repas en terrasse le soir… et nous préférons la douche chaude au bain dans la mer !

SAM_4591

***********************************************************************************************************************************************

Total : 5 jours de pédalage, 410 km.

Retour par le train : sans problème, pour une fois… Nous avons même pu charger le vélo de Vincent avec la remorque attachée dans chacun des 3 trains… La SNCF aurait-elle fait des progrès sur le transport des vélos ?

Bien sûr, il faut prendre les TER, pas le TGV. Et descendre les vélos par les escaliers dans les gares aux correspondances, et aussi remonter tout le quai en courant quand le train est arrivé pour trouver le compartiment vélo (le contrôleur sur le quai ne sait pas d’avance où il est). Mais sinon, tout était OK, et dans le train nous avons aussi rencontré des cyclistes qui avaient fait la ViaRhôna comme nous, ce qui a permis d’échanger sur nos expériences… bref retour par le train sympa ce coup-ci.

SAM_4604

En résumé : nous avons profité du beau temps de cette fin de saison pour découvrir la vallée du Rhône différemment (habituellement nous descendons en voiture dans le sud par l’autoroute), plus exactement nous avons pris le temps de découvrir la vallée du Rhône, ses côteaux, ses nombreuses îles… et ses paysages variés : Drôme, Ardèche, Vaucluse, Camargue… N’hésitez pas à prendre votre vélo pour parcourir la ViaRhôna : entre Vienne et Donzère notamment, la piste cyclable est terminée à 90%, c’est parfait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s