Tour de la Bourgogne (Pâques 2015)

Quelques jours avant les vacances, nous n’étions pas biebn motivés : tout d’abord refus de « longues » vacances pour réaliser un grand projet cycliste (ben oui on travaille sur des projets « stratégiques pour l’entreprise » ;-), puis Vincent se fait renverser à vélo en allant au travail (et le chauff-eur / -ard qui ne s’arrête pas…).

Mais finalement la météo annonçant une semaine bien ensoleillée pour le début des vacances de Pâques, on a vite fait de se décider de remonter sur nos selles pour un « petit circuit », le tour de la Bourgogne par les canaux, tq présenté sur le site :

http://www.la-bourgogne-a-velo.com/

SAM_5943SAM_5737

Jour 1 (samedi 11 avril) : 65km Auxy -> Nolay -> Santenay -> Ecuisses

Départ vers midi d’Auxy près d’Autun. Premiers kilomètres vallonnés avant de rejoindre la piste à Nolay. Pb de selle qui tourne sur le vélo de Vincent (le vélo est neuf, les tubes sont trop graissés, avec l’effort de la remorque, il faut s’arrêter tous les 3-5 km pour resserrer). Finalement un bon nettoyage-dégraissage, et il n’y aura plus de problème. Puis on rejoint le 1er canal à Santenay, le canal du centre. Direction sud (on va tourner dans le sens des aiguilles d’une montre) mais face au vent (pour aujourd’hui) ! Arrêt à Ecuisses le soir, un seul hôtel (F1) où finalement on obtient une « grande » chambre où les vélos rentrent tout juste ! Repas pic-nic dans la chambre car les resto autour sont complets.

SAM_5784 SAM_5767

Jour 2 (dimanche 12 avril) : 106km – Ecuisses -> Paray-le-Monial -> Digoin -> Bourbon-Lancy

Départ à la fraîche avant 9h. Piste au bord du canal puis qui monte dans les collines après Blanzy… et on la perd. Avec les cartes et le GPS, on rejoint le canal que l’on suit sur des petites routes tranquilles ; à plat et sans vent, c’est parfait. Arrêt pic-nic à Paray le Monial dans un parc de jeux avant d’aller visiter l’église et le cloître. Grand beau temps et même coups de soleil. Passage à l’office du tourisme où le gars nous donne les plans de toutes les pistes et quelques infos : piste jusqu’à Bourbon-Lancy, que l’on décide de rejoindre pour le soir. Passage à Digoin : pont canal, beaucoup de monde sur la piste car le coin est assez touristique. On arrive finalement au plan d’eau de Bourbon-Lancy: plan d’eau avec un super parc de jeux pour Sylvian pendant que Vincent cherche et trouve une chambre d’hôtes. Et il y a même une pizzeria ouverte : tant mieux, car après 3 pic-nics et plus de 100km aujourd’hui on a besoin de manger un vrai repas (des pâtes… utiles pour les nôtres !)… d’autant plus que le tour de Bourgogne par les canaux semble un peu ambitieux en 1 semaine. Visite rapide de la vieille ville thermale.

SAM_5781 SAM_5790

Jour 3 (lundi 13 avril) : 93km – Bourbon-Lancy-> Decize -> Chatillon-en-Bazois

Départ difficile car il semble qu’il n’y a plus de piste sur les 20 premiers kilomètres (ce que nous disent plusieurs personnes) nous prenons donc la route, assez fréquentée. On retrouve une piste à Cronat, mais les panneaux sont un peu contradictoires. Avec l’aide de la carte et du GPS, on passe la Loire et on arrive à Decize par des petites routes. Là où l’on quitte le canal du centre pour celui du Nivernais. Piste tranquille le long de ce canal, mais gros coup de fatigue dans l’après-midi vers 80km. On arrive à réserver par téléphone une chambre d’hôtes avec les repas à la ville suivante, ce qui remotive pour terminer.

SAM_5811 SAM_5834

Jour 4 (mardi 14 avril) : 107km – Chatillon-en-Bazois -> Arcy/Cure

Comme on aime bien les challenges on se fixe d’arriver à Arcy/ Cure pour visiter les grottes à la fin de la journée (dernière visite à 17h). On a estimé la distance à 85-90km : cela semble faisable, mais il faudra pédaler fort. Après quelques écluses montantes, on passe aux voûtes soit 3 tunnels, point culminant du canal du nivernais, puis une échelle d’écluses (18 en quelques kilomètres), car le canal descend maintenant côté Seine. On pédale, on avance bien sous le soleil, et après avoir écourté les pauses (et pas de parc de jeux pour Sylvian, mais la visite des grottes le motive bien aussi), nous arrivons « comme prévu » à 16h50, bien crevés, juste avant la visite de 17h, après quand-même 103km au compteur. Mais là un post-it annonce la dernière visite à 16h30 !! Trop tard… c’est pas possible, on avait pourtant appelé avant pour s’assurer de la visite de 17h. Un gars arrive et nous confirme que c’est fermé. On essaie de lui expliquer… mais il ne veut pas croire qu’on vient de faire plus de 100km pour visiter ses grottes. Alors-là ça énerve sérieusement Vincent… le ton monte… et à force de discussions le gars (qui est en fait le propriétaire des grottes) se calme (il finit par nous croire !) et nous propose de faire lui-même la visite spécialement pour nous 3. Finalement c’est bien sympa, on a les grottes pour nous et il nous fait découvrir des trucs qui ne sont habituellement pas montrés aux groupes de visiteurs), ce qui intéresse bien Sylvian aussi.

SAM_5808 SAM_5856

Jour 5 (mercredi 15 avril) : 54 km – Arcy/Cure -> Montbard

Journée différente aujourd’hui car on ne longe plus de canal, mais on traverse plusieurs forêts par des petites routes pour rejoindre le canal de Bourgogne (à l’est). Et surtout, journée plus calme, avec moins de kilomètres… mais beaucoup de montées et descentes ! En fait dès la sortie de l’hôtel on attaque une bonne montée par une piste de cailloux. Puis crevaison de la remorque après 5 km. On s’aperçoit alors qu’on a perdu le drapeau. Réparation difficile de la chambre à air (la roue ne se démonte pas) et il y a en fait 2 trous à réparer. Le drapeau est retrouvé aussi, à 1km en arrière. Finalement à l’heure du pic-nic on n’a fait que 25km (au lieu de 50 habituellement). Routes ombragées dans les forêts où l’on voit quelques biches. Arrivée à Montbard sous le soleil encore chaud en fin d’après-midi. Nous sommes assez fatigués, plutôt à cause des montées que des kilomètres de la journée, mais les derniers étaient avec le vent de face.

 SAM_5874 SAM_5842

Jour 6 (jeudi 16 avril) : 74 km – Montbard -> Pouilly en Auxois

Nous prenons la piste qui passe au pied de l’hôtel, et au bout de 8km, nous voici revenus à moins d’un kilomètre du point de départ… Finalement on reprend la carte pour suivre les routes (passantes au début) et arriver à l’abbaye de Fontenay… pour la visite de 10h. Heureusement nous étions partis de bonne heure, Sylvian nous avait réveillés tôt ! Visite guidée de l’abbaye, instructive. C’est là que la 1ère forge industrielle a été créée en Europe à la fin du XIIè siècle. L’abbaye a aussi ensuite été transformée en papeterie (Montgolfier). Depuis 1906 les installations industrielles ont été supprimées et l’abbaye a été restaurée pour retrouver son style cistercien d’origine, en très bel état maintenant.

SAM_5894

Retour à la piste au bord du canal, un peu caillouteuse et poussiéreuse. Super parc de jeux pour Sylvian à midi. Puis après une bonne sieste nous reprenons la piste toujours en mauvais état.

Arrivée à Pouilly-en-Auxois où le canal passe par un tunnel de 3,3km sous la ville. Les péniches étaient remorquées par un toueur (d’abord à vapeur puis électrique), treuillé par une chaîne immergée, un toueur pouvant emmener jusqu’à une dizaine de bateaux chargés à 250 tonnes chacun. Nous trouvons un hôtel, mais le pneu de la remorque est à plat (crevé par une épine ce coup-ci !) : réparation avant de prendre une bonne douche et un bon repas.

 SAM_5907 SAM_5940

Jour 7 (vendredi 17 avril) : 53 km – Pouilly en Auxois -> Auxy

On suit le canal sur les premiers kilomètres, notamment par une piste sous les arbres… mais aussi sous les corbeaux qui s’amusent à nous viser… On fonce, Vincent arrive à y échapper à peu près, mais pas Céline ! Nous quittons le canal pour rejoindre Auxy par les collines. Journée grise avec un ciel menaçant. Finalement arrêt au château de Sully car la pluie commence à nous mouiller. Céline et Sylvian visitent le château (de Mac Mahon) pendant que Vincent part rechercher la voiture à 10km de là. Quel plaisir pour Vincent de rouler à vide, même s’il y a près de 7km de montées : allégé de la remorque et de son « chargement » le vélo semble s’être transformé en vélo à assistance électrique ! En fin de journée nous retrouvons Joëlle, Fabrice et leurs enfants : encore merci pour l’accueil.

SAM_5742 SAM_5913

La boucle est bouclée : 550km en 6,5 jours (soit 85km/jour en moyenne). Des beaux paysages naturels, calmes. On ne pensait pas pouvoir faire le tour de la Bourgogne presque à plat en suivant les canaux… Même organisée en dernière minute, ce fut une belle semaine bien réussie… une bonne remise en forme qui permet d’oublier l’hiver et tous les rhumes, toux et autres …

« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux » Marc-Aurèle

Publicités

4 réponses à “Tour de la Bourgogne (Pâques 2015)

  1. super…vous nous épatez toujours autant.super sympa et le descriptif avec les photos toujours aussi chouette. Un gros bisous a vous 3 et au plaisir de vous revoir bientôt.
    Jules, Sylvie et régis

  2. Bravo pour ce nouveau « tour » !
    Vous ne dites pas combien de bouteilles vous avez ramené dans les sacoches !!!
    TGrosses bises !
    P&M

    • C’est vrai qu’il y a du bon vin en Bourgogne, qu’on a surtout dégusté le soir (à l’arrivée). Les bouteilles c’est un peu lourd, et Sylvian se serait pas d’accord qu’on en mette à la place de ses petites voitures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s